top of page

Contraception et THM : une amélioration possible ! 💊

L’estradiol (E2) est le principal œstrogène sécrété par les ovaires des femmes en âge de procréer. À la ménopause, cette hormone chute, avec pour conséquence des changements importants :


- bouffées de chaleurs

- troubles du sommeil

- troubles de l’humeur

- troubles génito-urinaires


💢 La ménopause expose davantage les femmes au risque de développer des pathologies :


1️⃣ ostéoporose

2️⃣ maladies cardiovasculaires.


⚖ Un THM (traitement hormonal de la ménopause) à base d’œstrogènes est parfois proposé, mais controversé (balance bénéfices/risques).

Le THM augmente le risque de thrombose veineuse au même titre qu'avec l’administration par voie orale comme contraceptif (éthinylestradiol).


Une équipe de l'Inserm Toulouse s'intéresse à l’estétrol (E4), un œstrogène d’origine fœtale qui n’active pas toujours les mêmes mécanismes que les hormones actuellement utilisées dans le traitement des symptômes de la ménopause ou pour la contraception orale.


👉 Il a déjà été démontré que l’E4 limiterait le risque thromboembolique, car il a peu ou pas d’impact sur les facteurs de coagulation d’origine hépatique, contrairement à l’E2.


📚 Retrouvez l'étude de référence dans notre newsletter.


🔰 Newsletter gratuite sur notre site : www.nka-nutrition.fr


Référence :

✍️ Article INSERM : https://lnkd.in/e8Rz_wvx

✍️ Étude complète :https://lnkd.in/eT3ufFFA


Comentários


bottom of page