top of page

Diabète, metformine et activité physique : quel est le meilleur combo ?

L'alliance de l'exercice physique et du Metformin pour améliorer le contrôle glycémique chez les personnes atteintes de prédiabète et de diabète de type 2.


Vous avez déjà entendu parler du Metformin, le médicament oral le plus prescrit au monde pour le diabète de type 2 ? Et saviez-vous que l'exercice physique est un moyen reconnu d'augmenter la sensibilité à l'insuline ? Eh bien, attendez de voir ce qui se passe lorsque ces deux puissants outils sont combinés !

Sensibilité à l'insuline après les repas mesurée à l'aide des indices MATSUDA (A) et OGIS (B) lors du test de tolérance au glucose oral (OGTT) dans les conditions PLAC, PLAC + EX, MET et MET + EX
Sensibilité à l'insuline après les repas mesurée lors du test de tolérance au glucose

✅ Des résultats étonnants : la combinaison d'exercice physique et de Metformin (MET + EX) a entraîné une AUGMENTATION significative de l'insulinosensibilité postprandiale de 43 % par rapport au placebo ! Cette augmentation de la sensibilité à l'insuline après les repas est cruciale pour la gestion du diabète de type 2.



❓ Pourquoi est-ce important ? La sensibilité à l'insuline est un facteur clé dans la régulation de la glycémie. En augmentant cette sensibilité, la combinaison MET + EX offre un meilleur contrôle de la glycémie après les repas, réduisant ainsi le risque de pics glycémiques et de complications associées au diabète.









✅ De plus, il est essentiel de noter que ni l'exercice physique seul ni le Metformin seul n'ont eu d'effets significatifs sur la sensibilité à l'insuline après les repas.


Cela souligne l'importance de la combinaison des deux approches. L'exercice physique et le Metformin, lorsqu'ils sont utilisés ensemble, semblent avoir un effet synergique, offrant ainsi une solution plus efficace pour les personnes atteintes de prédiabète et de diabète de type 2.


Référence :



Comentarios


bottom of page