top of page

Jeûne intermittent précoce

Jeûne intermittent précoce (7h-13h) : faim, désir de manger, satiété et complétion stomacale, qu’est-ce que cela donne sur un schéma 6:18 ?


💭 Les ressentis

- Désir de manger : aucune différence le matin.

- Désir de manger & capacité à manger : considérablement réduit le soir.

- Faim : réduite de manière non-significative.

- Satiété : considérablement augmenté le soir.

- Sensation de complétion stomacale : augmentée.


Malgré la durée de jeûne quotidienne plus longue (6:18) pour le programme eTRF (jeûne précoce) retenu, eTRF n'augmente pas la faim, du moins pas lorsque l'apport alimentaire est adapté au groupe témoin. Au contraire, eTRF a diminué le désir et la capacité de manger et a augmenté la sensation de satiété le soir. L'eTRF peut donc contribuer à limiter l'apport alimentaire le soir et, par ricochet, faciliter la perte de poids.


🔰 Données issues d'une maigre étude n=8, qui ne permettent pas de tirer des conclusions, mais qui met tout de même en lumière certains aspects de cette alimentation.


Référence :


Comments


bottom of page