top of page

La caféine comme stimulant ! ⚡️

La caféine a montré des preuves sur l’efficacité des fonctions physiques et cérébrales.


On retrouve cette molécule stimulante dans d’autres produits que le café ou le thé, comme :

- le maté

- les fèves de cacao

- le guarana

⚠️ Les teneurs sont très variables inter et intra espèces.


Il existe beaucoup d’études sur la caféine dans le domaine du sport, de la santé, de la cognition, etc. Mais attention aux études qui ne prennent pas en compte des facteurs comme :


1️⃣ Les habitudes de vie des consommateurs de café (tabagisme, alcool, train de vie). N’oublions pas que le café est une boisson qui au même titre que l’alcool possède ses codes sociaux (même s’ils sont différents) pouvant intégrer dans la boucle d’autres aspects.


2️⃣ La consommation en aiguë ou en chronique. La chronicité peut ne pas avoir les résultats que l’on pourrait spéculer par l’effet de tolérance observée. Boire plus de caféine au long cours ne signifie pas forcément en obtenir des effets plus importants.

Des aspects de tolérance à la substance ont été notés pour des consommations d’une semaine seulement (pouvant être davantage suivant l’exposition préalable et la sensibilité intrinsèque).


3️⃣ La différence entre caféine pure (synthétisée ou extraite) et celle contenue dans les boissons naturelles qui contiennent d’autres facteurs nutritionnels.

Contrairement aux idées reçues, le café seul peut ne pas augmenter la pression artérielle dû à d’autres substances (chloronigenic acide, potassium, etc). Pas d'augmentation observée de la pression artérielle, y compris chez des sujets atteints d’HTA. Attention, cela dépend aussi des types de café et grains.

En revanche, on observe une augmentation de la TA pour des consommations de formes pures de caféine (synthétique ou extraite) au même titre qu’une diminution de la fréquence cardiaque.


👉 La caféine augmente le métabolisme basal par la stimulation du système nerveux sympathique. Elle favorise l'éveil en bloquant les récepteurs de l'adénosine dans le cerveau qui inhibe l'activité de l'adénosine à l'origine d'une fatigue amoindrie, d'une augmentation de la réactivité et de l'éveil.


👩‍🦰/🧔‍♂️ Pas de différence notée entre les hommes, les femmes sur leur capacité à effectuer des calculs et leur FC (comme montré ci-dessous).


📚 Retrouvez l'étude de référence et l'ensemble des schémas sur le sujet dans notre newsletter !


🔰 Newsletter gratuite accessible sur notre site : www.nka-nutrition.fr



Référence :


Comments


bottom of page