top of page

Les femmes possèdent un métabolisme lipidique différent

Les femmes possèdent un métabolisme lipidique différent :


1️⃣ Les hommes et les femmes ne stockent pas les lipides de la même manière.

- Les femmes stockent les graisses dans les hanches et les fesses (région gynoïde) et les hommes dans le tronc (région androïde).

- Les femmes stockent davantage de graisse dans le muscle sous forme intramyocellulaire (différent d'intermusculaire).

- Les femmes stockent davantage de matière grasse (environ 25-30% contre 15-20% chez l’homme).

Ces différences sont principalement médiées par l’activité hormonale en lien avec le cycle menstruel (en particulier les variations d'oestrogène).


2️⃣ Les hommes et les femmes ne présentent pas les mêmes risques de santé métabolique.

- Les hommes sont plus à risques de maladies possédant pour principal facteur de risque la matière grasse (DT2, NAFLD) (même si multifactorielles), pourtant les femmes stockent davantage de matière grasse ce qui aurait dû amener à spéculer autrement. Ce qui amène à voir les mécanismes hommes/femmes de manière différente.


3️⃣ Les femmes possèdent davantage d’affinité du point de vue du métabolisme lipidique, favorisant leur stockage, mais également leur oxydation, posant la question de la prédisposition de femmes vis-à-vis des efforts de longue durée.


4️⃣ Les lipides intramusculaires sont plus facilement oxydés, car co-implanté avec les mitochondries qui n’auront plus qu’à être transportées par la navette carnitine. Des études ont mis en évidence la préservation accrue des stocks de glycogène chez les femmes par rapport aux hommes par une utilisation plus importante de la voie lipidique (béta-oxydation).


5️⃣ Ces différences sont variables suivant le moment du cycle qui fait varier leur prédominance.

Ce phénomène devient moins marqué à la ménopause. La médiation hormonale étant moins marquée avec la chute des taux d’œstrogène. Il n’est pas rare de voir l’augmentation du stockage sous forme extramusculaire et la modification morphologique associée.


📚 Retrouvez l'étude de référence et l'ensemble des schémas sur le sujet dans notre newsletter !


🔰 Newsletter gratuite accessible sur notre site : www.nka-nutrition.fr



Référence :


Comments


bottom of page