top of page

Les fibres et leur dérivé d'AGCC dans la régulation de l'inflammation et de l’obésité liée à l’endot

Les fibres et leur dérivé d'AGCC dans la régulation de l'inflammation et de l’obésité liée à l’endotoxémie ?


🌾 Les fibres alimentaires :

- sont inversement proportionnelles aux concentrations de marqueurs inflammatoires comme les IL-6

- protègent contre l'obésité

- protègent contre les maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires, diabète de type 2 et cancer colorectal


💢 Un apport insuffisant en fibres alimentaires contribue au déséquilibre du microbiote pouvant être à l'origine :

1️⃣ d'une diminution de l'intégrité de la barrière intestinale

2️⃣ d'une augmentation de l'endotoxémie


✅ La consommation de fibres favorise les modifications du microbiote, notamment la production d'éléments anti-inflammatoires comme les AGCC et diminue le passage dans le sang de composés associés à des agents pathogènes tels que les LPS.


🔥 𝗨𝗻𝗲 𝗮𝘂𝗴𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗟𝗣𝗦 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗲 𝘀𝗮𝗻𝗴 (toxines issues de micro-organismes pathogènes) 𝗶𝗻𝗱𝘂𝗶𝘁 𝘂𝗻𝗲 𝗶𝗻𝗳𝗹𝗮𝗺𝗺𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝘀𝘆𝘀𝘁𝗲́𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲, 𝗺𝗲́𝗱𝗶𝗲́𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝗰𝘁𝗶𝘃𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗶𝗻𝗮𝗽𝗽𝗿𝗼𝗽𝗿𝗶𝗲́𝗲 𝗱𝘂 𝘀𝘆𝘀𝘁𝗲̀𝗺𝗲 𝗶𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝗶𝗻𝗻𝗲́ 𝗲𝘁 𝗰𝗮𝗿𝗮𝗰𝘁𝗲́𝗿𝗶𝘀𝗲́𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝘂𝗻𝗲 𝗮𝘂𝗴𝗺𝗲𝗻𝘁𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗽𝗹𝗮𝘀𝗺𝗮𝘁𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗰𝘆𝘁𝗼𝗸𝗶𝗻𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗼-𝗶𝗻𝗳𝗹𝗮𝗺𝗺𝗮𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲𝘀.


📗 Bien que les analyses aient révélé des relations positives statistiquement significatives entre l'adiposité et les concentrations de CRP et d'IL-6. Il a été déterminé que l'effet d’endotoxémie n'était probablement pas une conséquence des différences d'adiposité. Au contraire, 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗟𝗕𝗣 (LPS-binding protéines, utilisé comme marqueur de l'endotoxémie) 𝗲́𝘁𝗮𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗱𝗮𝘃𝗮𝗻𝘁𝗮𝗴𝗲 𝗲𝗻 𝗹𝗶𝗲𝗻 𝗽𝗮𝗿 𝗹'𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗲𝗻 𝗳𝗶𝗯𝗿𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗹𝗲𝘀 𝗔𝗚𝗖𝗖 𝗱'𝗼𝗿𝗶𝗴𝗶𝗻𝗲 𝗺𝗶𝗰𝗿𝗼𝗯𝗶𝗲𝗻𝗻𝗲.


🩺 𝗟𝗲𝘀 𝗮𝘀𝘀𝗼𝗰𝗶𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗼𝗯𝘀𝗲𝗿𝘃𝗲́𝗲𝘀 𝗲𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗖𝗥𝗣 𝗲𝘁 𝗱'𝗜𝗟-𝟲 𝗲𝘁 𝗹'𝗮𝗱𝗶𝗽𝗼𝘀𝗶𝘁𝗲́ 𝗰𝗼𝗶̈𝗻𝗰𝗶𝗱𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗲𝘂𝘃𝗲𝘀 𝗲𝘅𝗶𝘀𝘁𝗮𝗻𝘁𝗲𝘀 𝘀𝗼𝘂𝘁𝗲𝗻𝗮𝗻𝘁 𝗾𝘂𝗲 𝗹'𝗼𝗯𝗲́𝘀𝗶𝘁𝗲́ 𝗲𝘀𝘁 𝘂𝗻 𝗲́𝘁𝗮𝘁 𝗱'𝗶𝗻𝗳𝗹𝗮𝗺𝗺𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗰𝗵𝗿𝗼𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗲𝘁 𝘀𝘂𝗯𝗰𝗹𝗶𝗻𝗶𝗾𝘂𝗲.


👀 Bien qu'il existe de nombreux mécanismes par lesquels l'obésité contribue à l'inflammation cette augmentation de la CRP et d'IL-6 peut également être due à une endotoxémie accrue.


👉 Les relations adiposité-inflammation observées confirment la nature progressive de l'obésité et la nécessité d'une meilleure compréhension de l'endotoxémie chez les personnes présentant divers degrés d'adiposité et de dysfonctionnement métabolique.


📚 Retrouvez l'étude de référence dans notre newsletter.


🔰 Newsletter gratuite sur notre site : www.nka-nutrition.fr


Référence :

コメント


bottom of page