top of page

Les tomates de demain : à quoi ressembleront-elles ? 🍅

Dans un monde où le changement climatique est une réalité, voilà que les scientifiques s'appuient sur la modélisation mathématique pour prévoir et mieux comprendre nos futures variétés de tomates !


📊 Points clés :

1️⃣ Le Laboratoire Interactions Plantes Microbes et Environnement (LIPME - INRAE/CNRS) a développé un modèle mathématique pour simuler le métabolisme de la tomate.

2️⃣ Le modèle combine des données issues du génome, métabolisme, physiologie, et nutrition de la tomate.

3️⃣ Il peut prédire les modifications de plus de 6 000 réactions chimiques selon différentes conditions environnementales et génétiques.

4️⃣ Ce modèle a été vérifié expérimentalement dans cinq études différentes, offrant une validation approfondie.


🍃 Au-delà de la simple modélisation, l'outil offre un potentiel pour faciliter la sélection variétale et peut être adapté à d'autres phases de développement des plantes. C'est une avancée majeure pour anticiper l’avenir de nos aliments et leur adaptation à un climat changeant.


Un modèle qui risque demande réflexion :

🚫 S'agit-il d'une autre forme de manipulation génétique ?

🌀 Sommes-nous en train de plonger plus profondément dans l'entonnoir de l'industrialisation, cherchant à tout contrôler, y compris la nature elle-même ?


🤔 Qu'en pensez-vous ?

L'innovation est-elle toujours synonyme de progrès ? Où doit-on tracer la ligne entre l'avancée technologique et le respect de la nature ?


Un sujet on ne peut plus d'actualité. Quelles conséquences ces interventions pourraient-elles avoir sur l'équilibre naturel et notre relation avec l'environnement ?


👉 Le modèle est reproductible sur d'autre variété de végétaux comme les fleurs ou les fruits. Se pose la question de sa reproductibilité dans une approche de prévention pathologique chez l'être humain.


📩 Recevez nos résumés d’études chaque semaine dans votre boîte mail, en vous inscrivant à notre newsletter gratuite !


Référence :



Comments


bottom of page