top of page

Magnésium : sous quelle forme ?

Les études comparatives sont clairement manquantes sur le sujet et comme souvent le peu que l’on peut trouver intègre des conflits d’intérêt...


Si l’on fait le point sur les formules proposées, on retiendra les plus intéressantes :


1️⃣ Oxyde liposomé de magnésium (structure liposomale)

2️⃣ Citrate de magnésium

3️⃣ Bisglycinate de magnésium


📙 Une étude comparative sur ces 3 formules montre la haute absorption de la forme liposomale sur les deux autres. Bien que l’étude soit n=10 participants et qu’il peut exister un conflit d’intérêt (pour 2 des 6 chercheurs), nous pourrions aussi la rapprocher d’autres études sur les formes liposomales d’autres suppléments comme la vitamine C.


🔰 L'étude montre une augmentation sérique du Mg2+ de :

10,5% pour la forme liposomale d'oxyde de magnésium

5,1% pour le citrate de magnésium

2,4% pour l'oxyde de magnésium (valeur contrôle)

4,9% pour le bisglycinate de magnesium


Attention tout de même à l’augmentation de l’excrétion urinaire. S’il est normal de voir plus d’élimination après augmentation de l'absorption, l’excrétion urinaire peut aussi faire apparaître des limites. L’étude montre une augmentation de l’excrétion par rapport à l’augmentation de la concentration plasmique : x5 sous la forme liposomale contre x2 au citrate et x4 sur le bisglycinate.


En d’autres termes, de plus grandes parts de magnésium plasmatiques ont été éliminées dans la forme liposomale.


2 possibilités :

1️⃣ dû à un seuil de régulation métabolique

2️⃣ dû à une forme moins adaptée à l’utilisation qu’à l’absorption (peu probable, car une forme liposomale devrait rendre la molécule plus facilement utilisable et transportable dans les cellules)


Une structure liposomale est une molécule enrobée d’une couche de phospholipides qui offre une meilleure affinité avec notre organisme.


D’autant plus que l’homéostasie du magnésium est régulé par l’excrétion urinaire, marquant probablement une suffisance métabolique lorsque atteignant une certaine concentration plasmique.


📗 Dans une méta-analyse d’essais contrôlés randomisés publiée par le journal de la nutrition d’oxford, il a été montré que :

“Plus la concentration de Mg circulant au départ est élevée, plus la réactivité du Mg circulant à la supplémentation est faible (état de seuil, vulgarisé en “suffisance”) et plus l'excrétion urinaire est élevée.”


Davantage d'études sur les effets observés devraient être obtenue. Néanmoins, les 3 états proposés devraient, sans trop s'avancer, constituer les formes les plus intéressantes.


📚 Retrouvez l'étude de référence et ses données dans notre newsletter.


🔰 Newsletter gratuite sur notre site : www.nka-nutrition.fr


Référence :


Comments


bottom of page