top of page

🧪🧠 Nouvelle percée dans la recherche sur le système nerveux entérique ! 🚀🔬

Les scientifiques de l'Inserm Nantes ont découvert que des neurones particuliers dans une partie de notre côlon expriment un type de récepteur appelé "récepteur des glucocorticoïdes" (GR) 🎯🧬.


💥 Ce récepteur semble jouer un rôle crucial dans la manière dont notre intestin réagit au stress.


Lorsque des souris étaient soumises à un type de stress spécifique, on a observé une série de changements dans le fonctionnement du côlon :


- augmentation du nombre de certains types de neurones

- augmentation d'acétylcholine dans le côlon. Il s'agit d'un neurotransmetteur, l'acétylcholine est libérée par les neurones pour stimuler les contractions des muscles de l'intestin, aidant ainsi à déplacer les aliments et les déchets à travers le système digestif.

- amélioration de la communication entre les nerfs et les muscles dans le côlon


Mais ce n'est pas tout !


👏 Lorsque les chercheurs ont bloqué le récepteur GR avec un médicament spécifique, ces effets induits par le stress étaient réduits.


🎯💊 Cela signifie que ce récepteur GR pourrait être une cible clé pour améliorer les troubles intestinaux liés au stress.


Et ce n'est pas tout : la corticostérone, une hormone du stress, semble être un régulateur essentiel de ces neurones en réponse au stress.


En somme, cette étude ouvre des pistes passionnantes pour de nouvelles approches thérapeutiques visant à améliorer les dysfonctions intestinales associées au stress 🌈🔭.


🕊️ Elle souligne également l'importance de la recherche continue sur les moyens efficaces de gérer le stress au quotidien.


Restez à l'écoute ! ⭐️


📚 Retrouvez l'étude de référence dans notre newsletter !


🔰 Newsletter gratuite sur notre site : www.nka-nutrition.fr


Référence :

Comments


bottom of page