top of page

Quelle méthode pour calculer la masse graisseuse corporelle ?Ce qu’il faut réellement savoir !

🚨 Refusez tout appareil de mesure pour lequel le fournisseur ne vous fournit pas de données claires et méthodiques des marges d'erreurs et conditions d'utilisation.


Effectuer des mesures sans ces données affectera sans le savoir votre analyse.


Exemple de marges d'erreurs sur une mesure par les plis cutanés :

- La marge d’erreur de lecture induite par l’appareil (précision de l'appareil)

- La marge d’erreur technique induite par le technicien (lié à la technique)

- La marge d’erreur liée au vieillissement de l’appareil (distension des ressorts)

- La marge d'erreur liée aux formules de calculs utilisées


👉 Marge d'erreur de mesure = Somme des marges d'erreurs


🎯 Gardez en tête les écart-types liés à votre mesure. Votre écart-type doit prendre en compte l'ensemble des marges d'erreurs qui s'additionnent et qui ne vous permettent pas réellement d'analyser les variations de masse graisseuse tant que ces dernières se maintiennent dans l'écart-type.


Pourquoi ? Parce que l'on ne sait pas si la perte ou prise de matière grasse provient d'une modification tissulaire ou d'une erreur de mesure...


🔰 Attention : aux comparaisons inter méthodes, qui ne nous informe pas des divergences qui peuvent exister intra méthode :

- Valeurs variables en fonction des pinces utilisées pour la méthode des plis cutanées.

- Valeurs variables en fonction des impédancemètres utilisés.


L'IRBMS annonce les précisions suivantes :


MÉTHODE DES PLIS CUTANÉS (PHOTO).

Précision : % Erreur de l’ordre de +/- 3,5% selon les équations


MÉTHODE PAR IMPÉDANCEMÉTRIE

Précision : % Erreur de l’ordre de +/- 5%


Pourtant, toutes les pinces de plis cutanées et tous les impédancemètres ne fournissent pas les mêmes précisions.


Комментарии


bottom of page