top of page

Rôle des probiotiques, prébiotiques et synbiotiques dans les pathologies hépatiques

🔬 Les probiotiques, prébiotiques et synbiotiques, nos alliés face à la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) et la maladie hépatique associée à l'alcool (ALD) ? 🤔


Une série d'études récentes soulignent le rôle clé du microbiome dans ces maladies hépatiques. 🧪

En effet, plusieurs mécanismes impliquant le microbiome sont mis en jeu dans ces pathologies :


1️⃣ Dysbiose intestinale : des altérations du microbiome peuvent augmenter la perméabilité intestinale, permettant aux microbes et à leurs produits d'entrer dans la circulation sanguine, provoquant une inflammation et des dommages au foie.


2️⃣ Translocation microbienne : l'augmentation de la translocation des bactéries de l'intestin vers le sang peut déclencher une inflammation systémique aggravant la maladie du foie. N'oublions pas que l'intestin et le foie sont étroitement liés par la veine porte, qui transporte le sang de l'intestin au foie. Cela signifie que les bactéries ou les toxines qui traversent la paroi intestinale peuvent atteindre le foie très rapidement. 💢


3️⃣ Inflammation et stress oxydatif : les bactéries intestinales peuvent provoquer une inflammation et un stress oxydatif dans le foie, exacerbant les NAFLD et ALD par la présence d'endotoxines par exemple.🦠


4️⃣ Signalisation par les acides biliaires : la dysbiose peut perturber la signalisation par les acides biliaires, un facteur clé du métabolisme du foie.


5️⃣ Production de métabolites bénéfiques : la dysbiose peut aussi réduire la production de certains métabolites bénéfiques, comme les acides gras à chaîne courte, qui ont un effet protecteur sur le foie.


Des approches thérapeutiques ciblant ces mécanismes, par le biais de pro-, pré- et synbiotiques, montrent des résultats prometteurs pour la gestion de ces maladies du foie. 🩺


D'autres méthodes, comme la transplantation de microbiote fécal ou l'utilisation de bactériophages, ouvrent également des voies de recherche passionnantes.

Les liens entre microbiome et maladies hépatiques se précisent, ouvrant la voie à de nouvelles stratégies de traitement. 🎯


Au-delà du traitement, l'aspect préventif prévaut avec des conseils :


🚫 Limiter les aliments ultra-transformés

🛑 Limiter la présence d'additifs

🥦 Favoriser les fruits et légumes

🌾 Favoriser les céréales complètes, oléagineux

🥜 Favoriser des aliments riches en fibres (en particulier fermentescibles)

🍶 Consommer des aliments fermentés

💊 Modérez votre consommation d'antibiotiques

❌ Évitez les régimes restrictifs

😌 Gérez le stress

🏃 Faire de l'activité physique



📚 Retrouvez l'étude de référence et ses schémas dans notre newsletter !


🔰 Newsletter gratuite sur notre site : https://lnkd.in/eASwVbCm


Référence :

Comments


bottom of page