top of page

Sel 🧂 : les épices et les aromates au service de sa réduction et rappel sur les recommandations 🌶

💢 Un apport excessif en sodium augmente la tension artérielle, et l'hypertension artérielle est la principale cause de morbidité et de mortalité évitable.

L'apport excessif de sodium est un problème de santé publique important en raison de la relation entre l'hypertension artérielle et les risques accrus de maladies cardiovasculaires.


📚 Dans une étude, une intervention comportementale multifactorielle mettant l'accent sur les épices et les herbes a considérablement réduit l'apport en sodium. L’étude a regroupé 40 personnes qui ont toutes (dans un premier temps) suivi un régime contrôlé en sel (1500mg/j environ) sur 4 semaines. Puis, ces 40 personnes se sont séparées aléatoirement en 2 groupes. Ces deux groupes devaient tenter de maintenir leurs apports en sodium pendant 20 semaines, de la manière suivante :


- Groupe 1 : avec l'aide des nombreux conseils particulièrement centrés sur l’utilisation des épices et des aromates.

- Groupe 2 : avec l'aide d'un unique livré pédagogique général sur la réduction des apports en sel.


👉 La différence moyenne d'excrétion de sodium dans les urines sur 24 h du groupe 1 était en moyenne de -956,8 mg/j par rapport au groupe 2.


En raison de l'omniprésence du sodium dans notre alimentation, des stratégies à plusieurs niveaux portant sur les comportements individuels et les choix alimentaire sont nécessaires pour améliorer le respect des recommandations.


🔰 L'ANSES recommande de :

1️⃣ limiter la consommation d’aliments les plus salés

2️⃣ connaître la composition des aliments en lisant les étiquetages

3️⃣ limiter les ajouts de sel lors de la préparation et pendant les repas


⁉ Quelle recommandation ? Y a-t-il un désaccord entre OMS et ANSES ?


Non ✔


L’OMS recommande une consommation maximale de sel de 5g/j (soit une équivalence 2000mg de sodium).


L’ANSES dans son PNNS 3 fixait un objectif de diminution de la consommation de sel dans la population pour atteindre en moyenne, en 5 ans :

- 8 g\jour chez les hommes adultes

- 6,5 g\jour chez les femmes adultes et les enfants.


Puis dans son PNSS 4 (en vigueur) fixe un objectif similaire qui est de diminuer la consommation de sel dans la population de sorte que : 90% des adultes consomment moins de 7,5g de sel par jour.


⚠ Les objectifs PNNS ont été établis comme des étapes intermédiaires dans le but d’atteindre les recommandations OMS.


Par ailleurs, la limite supérieure de sécurité (LSS) retenue par l'ANSES est 2300mg (env 5,8g).


📚 Retrouvez l'étude de référence et ses résultats graphiques dans notre newsletter !


🔰 Newsletter gratuite accessible sur notre site : www.nka-nutrition.fr


Référence :


Comments


bottom of page