top of page

🤔🏃‍♂️ Sodium et glycémie : un duo influent dans la performance sportive ? 🧂🔬

Plongeons dans les faits de quelques études pour comprendre cette relation. 🌊💡


Le transporteur SGLT1 (sodium glucose transporter) permet l'absorption conjointe du sodium et du glucose dans l'entérocyte.

📍 Points clés :

  1. 📊 L'ajout de sel à des lentilles a entraîné une augmentation significative de la zone sous la courbe de glycémie, passant de 11,1 mmol.min/l à 43,2 mmol.min/l.

  2. 🍞 Avec l'ajout de sel au pain, la concentration maximale de glucose a été plus élevée, passant de 6,35 mmol/l à 6,96 mmol/l.

  3. 🐀 Chez des rats, la consommation de sel a entraîné des pics de glycémie plus élevés, avec des concentrations allant jusqu'à 10,4 mmol/l avec du sel de cuisine.

📉 Implications dans le sport :

  • 🏃‍♂️ Pour un sportif, l'ajout de sodium pourrait optimiser l'absorption du glucose, offrant une meilleure régulation de l'énergie.

  • 🧠 Le sodium joue d'autres rôles essentiels : régulation de la pression artérielle, du volume sanguin et fonctionnement musculaire.

  • 🚨 Équilibre essentiel :

    • Trop peu de sodium peut causer de l'hyponatrémie par dilution, un risque majeur pour les athlètes.

    • Trop de sodium peut entraîner une déshydratation, une pression artérielle élevée et d'autres complications à l'effort.


Le rôle fondamental du transporteur SGLT1 :

Le co-transporteur SGLT1, présent dans l'intestin grêle, assure l'absorption simultanée du glucose et du sodium. Sa mécanique classique implique l'absorption de 2 ions de sodium pour chaque molécule de glucose. Cependant, cette corrélation molaire de 2:1 ne se traduit pas directement en termes de poids.

Le poids moléculaire du sodium est d'environ 23 g/mol, tandis que celui du glucose est d'environ 180 g/mol. Donc, pour chaque gramme de glucose absorbé, on aurait besoin de (2×23)/180(2×23)/180 soit environ 0,26 grammes de sodium, ce qui ramené à plus de glucose serait énorme...

Exemple :

Pour 40 grammes de glucose:

40g de glucose × 0,26g de sodium/g de glucose = 10,4g de sodium

Donc, pour 40 grammes de glucose, on aurait besoin d'environ 10,4 grammes de sodium, selon ce ratio biochimique.


Mais d'où vient tout ce sodium dans ce cas ?

Il est essentiel de se rappeler que ce sodium n'est pas "consommé" ou "perdu". Il est recyclé. Une fois à l'intérieur de l'entérocyte, le sodium est rapidement pompé hors de la cellule par la pompe Na+/K+ ATPase, ce qui lui permet d'être réutilisé pour transporter davantage de glucose à travers le SGLT1.


L'essentiel sera de limiter la perte en sodium lié au pertes sudorale lors de l'effort, avec les recommandations actuels 400-500mg/L de boisson.


L'apport d'une boisson sans sodium au cours d'un effort de durée pourrait ainsi réduire la capacité à absorber du glucose (en quel proportion ?🤔), en plus des effets liés à une hyponatrémie.


🔍 Pour les professionnels du sport et de la nutrition : la prise en compte de l'influence du sodium sur la glycémie pourrait fournir des insights précieux pour l'optimisation des performances.


Ce pose la question des recommandations en sodium vis à vis des diabétiques. Y a t-il un seuil d'effet lié à la non utilisation des quantités supplémentaire de sodium au vu des mécanismes mis en avant (recyclage du sodium) ?

A l'heure actuel les études sont faibles sur le sujet, et les résultats chez le rat serait en faveur d'un contrôle sodique dans la régulation de la glycémie.



🔰 Newsletter gratuite sur notre site : nka-nutrition.fr

Référence :

✍️ https://doi.org/10.1136/bmj.292.6537.1697

✍️ https://doi.org/10.1136/bmj.294.6582.1252

✍️ https://doi.org/10.1079/NRR2006118

✍️ https://ir.unilag.edu.ng/handle/123456789/5098

Comentarii


bottom of page