top of page

Vaccin révolutionnaire contre le cancer du pancréas : résultats prometteurs !

Le cancer du pancréas face à un vaccin révolutionnaire : la bataille contre la récidive est en marche ! 🛡️


Le carcinome canalaire pancréatique (PDAC) est une forme de cancer très grave, mais des chercheurs ont découvert que des mutations dans ce cancer peuvent produire des néoantigènes, qui sont ciblables par les vaccins.


📙 Dans une étude, des patients atteints de PDAC ont reçu un traitement combinant un vaccin personnalisé appelé "autogene cevumeran", une immunothérapie et une chimiothérapie.


𝗟𝗲 𝘃𝗮𝗰𝗰𝗶𝗻 𝗮 𝗲́𝘁𝗲́ 𝗰𝗿𝗲́𝗲́ 𝗮̀ 𝗽𝗮𝗿𝘁𝗶𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝘁𝘂𝗺𝗲𝘂𝗿𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁𝘀 𝗲𝘁 𝗮 𝘀𝘁𝗶𝗺𝘂𝗹𝗲́ 𝘂𝗻𝗲 𝗿𝗲́𝗽𝗼𝗻𝘀𝗲 𝗶𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲 𝘀𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗳𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗰𝗼𝗻𝘁𝗿𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝗻𝗲́𝗼𝗮𝗻𝘁𝗶𝗴𝗲̀𝗻𝗲𝘀. Les patients qui ont montré une augmentation des cellules T en réponse au vaccin ont connu une 𝗽𝗲́𝗿𝗶𝗼𝗱𝗲 𝗱𝗲 𝘀𝘂𝗿𝘃𝗶𝗲 𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗿𝗲́𝗰𝗶𝗱𝗶𝘃𝗲 𝗽𝗹𝘂𝘀 𝗹𝗼𝗻𝗴𝘂𝗲 𝗽𝗮𝗿 𝗿𝗮𝗽𝗽𝗼𝗿𝘁 𝗮̀ 𝗰𝗲𝘂𝘅 𝗾𝘂𝗶 𝗻'𝗼𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝗿𝗲́𝗮𝗴𝗶 𝗮𝘂 𝘃𝗮𝗰𝗰𝗶𝗻.


👉 Ces résultats suggèrent que ce traitement peut aider à retarder la réapparition du cancer pancréatique.


📈 Le vaccin semble sûr à ce stade, réalisable et génère une forte réponse des cellules T spécifiques. Les cellules T activées par le vaccin étaient persistantes, durant jusqu'à 2 ans malgré le traitement post-vaccinal.


Bien que l'étude ait été limitée en taille, ces résultats préliminaires justifient la réalisation d'études plus larges sur le sujet.


Alors que de nombreuses immunothérapies ont émergé pour les tumeurs inflammatoires, il reste un besoin de nouvelles immunothérapies pour la majorité des patients atteints de tumeurs non inflammatoires qui ne répondent pas aux immunothérapies actuelles.


Des études futures sont nécessaires pour déterminer si les vaccins à ARNm peuvent également activer les cellules T de la même manière dans d'autres types de cancers non inflammatoires.


📊 𝗟𝗲𝘀 𝘃𝗮𝗰𝗰𝗶𝗻𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗶𝗻𝗱𝘂𝗶𝘁 𝗱𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝗽𝗼𝗻𝘀𝗲𝘀 𝗶𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝘁𝗮𝗶𝗿𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝗴𝗿𝗮𝗻𝗱𝗲 𝗮𝗺𝗽𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗰𝗵𝗲𝘇 𝟱𝟬% 𝗱𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘁𝗶𝗲𝗻𝘁𝘀, soulignant la nécessité de biomarqueurs pour sélectionner les patients et les tumeurs les plus adaptés à ce traitement.

Comments


bottom of page